Comment développer votre force ? [Vidéo]

Cliquez ici pour découvrir les différents moyens pour développer la force de vos membres inférieurs.
Partagez ça !
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment développer votre force ? [Vidéo]
4.5 (90%) 2 votes

Vidéo #6 : que la force soit avec vous !

Voici une nouvelle vidéo de ma série « 30 conseils running en 30 jours ».

Abonnez-vous

Transcription texte de la vidéo

 

Salut les coureurs ! C’est sylvain du blog courir comme un pro .fr !

Bienvenue dans cette vidéo qui fait partie de mon défi 30 vidéos conseils running en 30 jours. Aujourd’hui je vais vous parler du développement de votre force. Car oui, la force est en vous et vous devez la faire grandir 😉

Alors à quoi ça sert de développer la force de vos membres inférieurs ? Et bien dans un premier temps déjà, ça vous permettre d’être plus efficace en côte dans votre épreuve, sur un trail, sur un cross, ou même sur certaines courses sur route. Ça va vous permettre également d’être plus résistant en fin de course, de mieux garder votre placement et de ne pas vous effondrer. Et puis surtout, ça va vous permettre d’améliorer votre économie de course. Et ça c’est très important pour nous les coureurs, car on va gagner ainsi en performance.

Alors comment on va développer notre force ? La première chose qui vient à l’esprit, c’est de faire des séances de musculation en salle. Mais ça on va le réserver aux experts, on va le réserver à ceux qui s’entraîne 7, 8, 9 fois par semaine, et nous on va privilégier plutôt le développement en courant. Parce que là on sera très spécifiques, on est sûr de développer les bons muscles et de transférer tout de suite ce gain de force.

Alors la première chose à faire, par exemple, c’est de faire un footing vallonné. Si on a la chance d’avoir un terrain vallonné près de chez soi, on va faire un footing et inclure des montées, des descentes à volonté.

La deuxième chose, en montant un petit peu en intensité, ça va être de réaliser une séance type VMA en côte avec des accélérations plutôt longue, des récupérations plutôt courtes en trottinant, et là on sera dans un registre d’endurance force.

Et puis si on monte toujours en intensité, on peut réaliser, et là pour avoir beaucoup d’impact sur la force musculaire, des séances de vitesse en côte, sur des côtes courte de 6 à 10 secondes, avec des récupérations quasiment complète. On peut réaliser dans cette séance là, 10 à 15 répétitions, et puis surtout on peut réaliser quelques blocks pour récupérer plus facilement de la séance.

Vous voyez que le registre est large ! Il y a de quoi s’amuser ! On peut faire un footing vallonné, des côtes courtes, des côtes longues, de quoi agrémenter le programme d’entraînement ! Et là c’est vraiment la bonne période pour s’y mettre. On est à l’automne, la saison de cross démarre dans quelques jours, et donc c’est le moment idéal pour inclure dans le planning des cross, si ce n’est pas déjà fait, et puis, des séances de côtes. On peut réaliser ça une fois par semaine, c’est vraiment la bonne dose, en fonction de votre forme et de votre volume d’entraînement habituel.

Donc je vais vous mettre en lien, ici dans la description, l’article que j’ai écrit sur la séance de côte il y a quelques temps. N’hésitez pas à aller le consulter sur le blog Courir comme un pro .fr !

N’hésitez pas aussi à mettre un petit « pouce bleu », ça fait toujours plaisir. Si cette vidéo vous a aidé, abonnez-vous à la chaîne Youtube, si ce n’est pas déjà fait. Et puis on se retrouve demain dans la prochaine vidéo de mon défi 30 vidéos conseils en 30 jours. Salut les coureurs !


Partagez ça !
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.