Partir en stage de course à pied est-il efficace ?

illustration stage course à pied
Partagez ça !
  • 25
  •  
  •  
  •  
  •  

Partir en stage de course à pied est-il efficace ?
3.6 (71.43%) 7 vote[s]

Un stage d’entraînement, c’est une période plus ou moins longue qui permet d’effectuer un grand volume d’entraînement, et surtout d’en tirer les bénéfices.
Pour un club ou une ligue régionale, un stage dure entre 3 et 7 jours. Mais certains coureur de l’élite mondiale enchaînent plusieurs stages d’un mois et plus !
Alors est-ce que partir en stage de course à pied pourrait vous permettre de progresser, vous aussi ?

Pourquoi un stage est une période si particulière ?

Partir en stage, c’est créer une parenthèse dans votre quotidien pour vous consacrer à l’entraînement. Donc bien entendu, il ne faut pas rester chez vous, car il y a toujours quelque chose à faire à la maison : les tracasseries administratives, les tâches domestiques, etc.

L’idéal est de vous rendre dans un cadre agréable, avec des structures et des parcours qui vous permettront de pratiquer le running dans de bonnes conditions. Et en stage, on s’organise pour ne pas avoir à se soucier de la logistique, et gagner ainsi beaucoup de temps pour se reposer. Et ça fait une différence énorme !

C’est dans ces conditions là que l’on mesure l’importance capitale du repos dans les processus d’entraînement. Quand on peut faire une sieste et ne penser qu’à courir, il devient possible de doubler votre charge d’entraînement habituelle, sans risquer le surentrainement.

C’est donc un levier très efficace pour développer vos qualités physiques en vue d’un objectif important.

A quelle période partir en stage de course à pied ?

Selon moi, l’intérêt du stage prend tout son sens dans la période extensive de l’entraînement : soit dans la période de développement général, soit en début de période spécifique, car ce sont les périodes où l’on recherche le plus à « faire des kilomètres ». Le cœur de l’hiver (janvier-février) est par exemple une bonne période si vous préparez un marathon au printemps.

Et puis, programmer un stage à distance suffisante de l’objectif vous permet d’éviter l’éventuel risque d’effets secondaires du stage.

Quelques précautions à prendre

Car en effet, il est facile d’être contre-productif si vous ne respectez pas certaines règles de bon sens.
Le sommeil est central dans le stage : il faut vous coucher tôt, et faire une sieste méridienne, au risque de rentrer fatigué et d’être incapable d’assumer la suite du programme.
Votre alimentation doit être soignée et l’hydratation abondante, afin de vous préserver des blessures.
Et puis bien sûr, on ne part pas en stage en étant déjà blessé ou malade…

Réservé à tous ?

Athlètes confirmés, clubs, runners loisir, groupes d’amis, marathonien en préparation… Hormis les cas particuliers évoqués au dessus, tout le monde peut partir en stage, et en tirer des bénéfices sportifs importants. Les seules limites seront votre agenda professionnel, et vos finances !

Des vertus insoupçonnées

La valeur ajoutée d’un stage, c’est de pouvoir y trouver des conditions météo favorables. De la douceur et du soleil en hiver, de la fraicheur en été. Ce sera véritablement décisif sur votre résultat.
Et outre l’aspect sportif, le stage permet de découvrir une autre région ou un autre pays, et donc s’enrichir de cultures différentes.
Enfin, partir en stage signifie le plus souvent de partir à plusieurs. Et c’est alors l’occasion de tisser des liens forts avec ses partenaires d’entraînement du moment.

N’hésitez pas à partager vos souvenirs de stage dans les commentaires. Vous avez certainement des anecdotes passionnantes 😉

L’aventure vous tente ? Partons ensemble !

Tous ces éléments font donc du stage une période privilégiée pour pouvoir passer un cap dans l’entraînement, et surtout vous faire des souvenirs pour la vie !

Si vous préparez les cross, un marathon ou un trail au printemps, un stage de 7 jours au soleil vous serait très bénéfique, non ?
Si je vous ai donné l’envie de faire l’expérience, vous avez la possibilité de partir en stage avec moi cet hiver, du 9 au 16 février 2019 !

Ce stage aura lieu à AGADIR au Maroc, dans un centre sportif haut de gamme. Nous serons hébergé dans un hôtel 4 étoiles, avec thalasso et tout ce qu’il faut. Cette semaine sera l’occasion de parler d’alimentation, de technique de course, de planification, de renforcement musculaire et bien d’autres choses.

Et c’est l’opportunité unique de développer vos qualités physiques au coeur de l’hiver dans des conditions météo propices, pendant que les autres galèrent dans la boue et la neige… Et à la fin du stage, vous repartez avec votre plan pour le printemps, préparé par mes soins !

Je précise que ce stage est organisé par un spécialiste de la destination : Agadir Elite Sport.
Nous passerons d’ailleurs après l’équipe de France d’athlétisme de triple-saut, le sprinter Jimmy Vicaut, ou après notre champion du Monde du 800 mètres, Pierre Ambroise Bosse, qui a ses habitudes également à Agadir.

Cliquez ci-dessous pour avoir le programme du stage. Le tarif est de 658€  (Tout inclus – tarif spécial COURIR COMME UN PRO)

 


Partagez ça !
  • 25
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 25
    Partages

6 Replies to “Partir en stage de course à pied est-il efficace ?

  1. Merci Sylvain pour ce bel article.

    Comme proposé quelques lignes plus haut je dépose ci-dessous mon expérience de stage de course chez Bernard Faure.

    Bernard Faure est un ancien athlète de haut niveau et ancien champion de France de marathon.
    Il a également été commentateur pour France 2 (Antenne 2 pour les plus anciens 😉 ) pendant les évènements tels les JO, championnats du monde d’athlétisme…etc

    Pour être honnête, je ne suis pas un grand fan de course à pied. Je suis plutôt du genre sports de combat. Mais pour travailler le foncier, pas vraiment le choix, il faut y passer 🙁 .
    J’ai donc couru pendant des années pour être plus ‘confortable’ dans mes sports de prédilections.

    Aujourd’hui, après un passage chez Bernard l’an passé, je ne vois pas ma vie sans courir (pour la petite histoire, j’ai suivi un ami féru de course à pied qui cherchait un stage de perfectionnement).

    Bien plus qu’un stage, c’est un véritable ‘art de vivre’ qui s’offre à vous. Par sa simplicité, sa gentillesse et son expérience, Bernard vous ouvre les yeux sur votre potentiel et sur la nécessité de bien vivre et bien manger.

    Passée la première journée de ‘detection’, un programme basé sur vos performances est mis en place avec de nombreux exercices effectués dans ce cadre idéal qu’est le Périgord Noir.
    Je vous parle de la région car, comme dit dans l’article, il est important d’évoluer dans un contexte propice au repos et à la réflexion.

    Bernard et sa femme Sonia vous accueillent dans leur domaine qui surplombe la forêt périgourdine et vous propose des chambres d’hôtes typiques et pleines de charme.
    Derrière ses fourneaux, Sonia vous concocte des plats biologiques succulents et pour ceux qui le souhaitent, une expérience végane est à découvrir!

    Je pourrais continuer à décrire cette ambiance bien faisante pendant des lignes mais je pense que le mieux, pour les personnes cherchant un stage de course, c’est d’y aller !
    Moi, j’y retourne en août avec le plus grand plaisir pour me prélasser dans leur nouvelle piscine 🙂

    Sportivement!
    Fred

    1. Bonjour Fred,
      Merci pour ce témoignage. En effet, c’est tout l’intérêt d’un stage. On passe beaucoup de temps ensemble, et cela permet de transmettre beaucoup plus et beaucoup mieux que lors des entraînements au quotidien. Et on a aussi le temps de faire plus de tests et d’évaluation que le reste de l’année. Et plus il y a l’enrichissement de côtoyer d’autres coureurs de divers horizons, qui ont tous quelque chose à apporter.
      Bon stage, et au plaisir de se voir sur un stage à Agadir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.