Ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions

Partagez ça !
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce début d’année est le moment privilégié pour repartir du bon pied. Et chaque année, près de 70% des français affirment prendre de bonnes résolutions, le sport et la santé étant au centre de leurs préoccupations. Mais savez-vous que moins de 20% parviennent à les tenir, totalement ou partiellement ?!

Dans ce domaine, la course à pied ne fait pas exception ! Bon nombre de défis sportifs sont pris en début d’année, et je ne parle pas des paris idiots pris au cours d’une Saint Sylvestre trop arrosée ! Non, je parle bien de la décision prise en toute conscience. Vous savez bien que vous devez changer des choses dans votre vie, que vous devez vous lancer de nouveau chalenges. Comme le début d’année est traditionnellement la période dédiée à la prise de bonnes résolutions, vous vous sentez obligé de faire comme tout le monde. Et hop, vous décidez de vous inscrire à un premier marathon, d’affronter un ultra-trail, de prendre un coach personnel, de perdre 10 kg pour courir plus vite, et j’en passe.

Cela fait sourire au premier abord, mais ces résolutions sont toujours le reflet de nos tourments. Ils expriment nos besoins les plus profonds, parfois un manque d’estime de soi ou de reconnaissance, parfois la fuite de la réalité, parfois une quête d’absolu. Attention, je ne juge personne ici. Bien au contraire, je vous encourage à prendre ces bonnes résolutions, car lorsqu’elles sont menées à bien, elles vont contribuer à gagner en confiance, à vous élever personnellement. Mais si, et seulement si vous parvenez à tenir ces résolutions ! Car sinon, cela risque de renforcer et d’aggraver les raisons profondes, et souvent inconscientes, qui vous ont poussé à relever ce défi début janvier…

Car oui, c’est un scoop : décider ou s’inscrire, ce n’est pas suffisant !

Vous l’avez peut-être déjà vécu : s’inscrire à une salle de sport, même avec un abonnement annuel, n’est pas la garantie d’être assidu toute l’année ! C’est pareil pour l’inscription à un marathon : les mois de préparation peuvent-être longs, et la motivation va fatalement s’effriter les jours de pluie, les jours de courbatures, ou dans les périodes de fatigue.

La solution ultime pour tenir vos bonnes résolutions

« Il vous faut de l’autodiscipline ! » me direz-vous. Certes c’est la solution ultime, mais il s’agit d’un art difficile. A ce sujet, vous pouvez lire « Les 5 piliers de l’autodiscipline », un article en 6 parties sur le site « Devenez Meilleur ». Ce site, sur la thématique du développement personnel, est une source d’outils que je vous encourage à consulter pour approfondir le sujet. J’en profite pour vous dire que c’est Olivier Rolland de « Devenez Meilleur » qui organise l’événement interblogueurs dans lequel cet article s’inscrit. Et que par conséquent, des dizaines de blogueurs vous donneront leur « meilleure astuce pour tenir vos bonnes résolutions ». Si avec ça vous n’y arrivez pas ^^

Donc renforcer votre autodiscipline si vous en avez déjà, c’est assez facile. Mais s’en construire une en partant de très bas, ça risque de prendre beaucoup plus de temps… Et du temps, vous n’en avez pas beaucoup, car chaque jour qui passe vous rapproche de votre objectif.

Ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions

Il faut donc trouver un « hack », un raccourci, qui vous permettra de tenir vos résolutions dans le temps imparti. Il en existe beaucoup certainement, mais je vais vous donner l’astuce qui me semble la plus efficiente dans le domaine du sport et de la course à pied.

Il s’agit d’externaliser votre autodiscipline !

L’objectif est bien de tenir vos résolutions et d’atteindre vos objectifs qui approchent ? Pour le sportif, l’essentiel n’est-il pas d’avoir la discipline de suivre le plan d’entraînement, d’être persévérant pour tenir de nouvelles habitudes alimentaires, d’être assidu pour faire du gainage ? Que cette discipline vienne de vous ou d’un tiers ? Bien sûr que c’est l’essentiel !
Alors comment sous-traiter votre autodiscipline ? Il y a plusieurs façons, et c’est vous qui choisirez :

1- Prenez une bonne résolution avec un ami

A deux c’est toujours plus facile de se motiver, de se remonter le moral. Alors si vous pouvez vous fixer le même objectif qu’un proche ou qu’ami, votre assiduité n’en sera que meilleure. Mais attention, il faut choisir un ou une camarade fiable, qui sera moteur dans votre duo. Et puis c’est un détail : choisissez quelqu’un qui habite près de chez vous ! Cela limitera les impondérables liés aux transports, à la météo, etc.

2- Intégrez un groupe qui a le même objectif que vous

L’avantage d’un groupe, comme un club ou un groupe Facebook, c’est que vous augmentez la probabilité d’avoir d’autres personnes de votre niveau, et à préparer le même objectif. Et ça, c’est favorable à toute progression.
Et puis, se savoir attendu pour courir quand il pleut, ça change tout ! On ronchonne un peu, mais on ne se pose même pas la question de savoir si on va y aller ou pas. Alors que tout seul…
Attention toutefois à choisir un groupe à taille humaine. Car si personne ne s’aperçoit que vous êtes absent, l’intérêt s’estompe…

3- Prenez un coach

Outre le fait que vous aurez un plan personnalisé et des conseils de pro, on peut penser que le coût que vous allez investir dans un coach vous dissuadera d’abandonner en cours de route. Mais pas vraiment ! Comme pour les abonnements en salle de fitness, on constate que le prix n’est pas le plus dissuasif. En revanche, ce qui sera efficace avec un coach, c’est le lien humain qui va vous unir.
Difficile de prendre le téléphone et de lui expliquer que vous ne venez pas à cause du froid ou de la pluie ! Et même si c’est un coach à distance, vous devrez rendre des comptes régulièrement, et lui faire un bilan de vos séances. Et ça, c’est motivant !

 

Dites-moi dans les commentaires ce que vous pensez de mon astuce « sous-traitance de l’autodiscipline » ?
Certains me diront certainement que cette situation n’est pas pérenne, et j’en suis d’accord. Sur le long terme, il est pertinent de développer votre autodiscipline. D’une part, parce qu’elle vous permettra de tenir toutes les bonnes résolutions que vous prendrez à l’avenir, sans dépendre d’une tierce personne. Et d’autre part, parce que cela vous fera grandir en tant qu’individu. Mais ce processus est long, et vous devez prendre le temps d’encrer de nouvelles habitudes.

En attendant, passez à l’action et testez mon astuce. N’est-il pas temps de prendre la résolution de tenir vos bonnes résolutions ?!?

 

 


Partagez ça !
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 28
    Partages