Interdiction des bâtons en trail au 1er novembre 2020 🐠

Interdiction des bâtons en trail running
Partagez ça !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien des choses vont changer après le grand confinement. Si les compétitions de course à pied et de trail sont à l’arrêt complet presque partout sur la planète, on peut dire que rien ne sera pareil à la reprise.

Trail : les bâtons désormais considérés comme du dopage mécanique.

Lors de son comité directeur du 29 mars 2020, réalisé en visioconférence, la Fédération Française d’Athlétisme vient d’adopter de nouvelles dispositions concernant le trail running, et notamment au sujet des bâtons, qui étaient tolérés jusque là. En effet, la future RÈGLEMENTATION DES MANIFESTATIONS RUNNING 2021 stipule qu’à partir du 1er novembre 2020, les bâtons seront interdits dans tous les trails.

« Épreuves en milieu naturel : Aucune aide n’est autorisée. Comme auparavant pour les courses de montagne, les bâtons sont interdits en trail et ultra trail. Toutefois un téléphone portable peut être accepté, si l’organisateur le demande, pour raisons de sécurité. Les podomètres ou GPS ne sont pas considérés comme une aide. »

Les trails et ultra trails de l’été et de l’automne, s’ils peuvent se dérouler normalement suite à l’épidémie de COVID19, seront donc les derniers à tolérer l’usage de ces « orthèses ».

« On est clairement dans du dopage mécanique »

Les raisons invoquées sont de deux ordres. Contacté par téléphone, Olivier VALLAEYS, cadre technique national chargé du trail et de la course en montagne, apporte quelques explications. Cela répond d’une part à un souci d’équité dans le déroulement de l’épreuve sportive. « On évalue à minimum 20% le gain mécanique apporté par les bâtons, dans les fortes pentes. C’est comme mettre des moteurs dans les vélos ! On est clairement dans du dopage mécanique. »

D’autre part, cette interdiction répond à une forte pression des pratiquants, des instances (renforcement du plan Natura 2000) et des organisateurs pour limiter l’érosion des sols et préserver l’environnement. Il est vrai qu’après le passage de milliers de concurrents, les dégâts sur les sols sont considérables et durables. Déjà, en 2017, les organisateurs de la Diagonale des Fous à La Réunion prenaient les devants en interdisant totalement les bâtons, pour des raisons d’environnement et de sécurité.

Nous sommes des bipèdes, non ?

Cet usage des bâtons est depuis toujours un non sens, pour Nick Vujicic.  « Nous sommes des bipèdes, non ? C’est quoi cette régression à la quadrupédie ? Je suis favorable à un retour au geste primitif de la course à pied, notre moyen de locomotion originel. »

Des bosses et des bulles

De son côté, Killian J., un trailer de bon niveau qui souhaite garder l’anonymat, témoigne : « Moi, je n’aime pas ça, les bâtons. C’est contre ma philosophie. Mais comme tout le monde en prend, j’ai fini par m’y résoudre, [car] l’avantage apporté est considérable. Sinon, c’était la fin de ma carrière. »

L’échec des lobbies

C’est donc probablement le changement de Présidence à la tête de la FFA qui aura fait céder le puissant lobby des fabricants de matériels sportifs, qui avaient trouvé dans le trail des débouchés lucratifs (250.000 paires vendues par an, pour plus de 14 Millions d’€uros de chiffre d’affaire).

Dans l’histoire de la Fédération, cette « chasse » au dopage mécanique n’est cependant pas nouvelle. Déjà la FFA s’était intéressée de près à l’avantage technologique que pouvait représenter l’écoute de musique lors d’une épreuve sportive. Les spécialistes avaient alors tranché en juin 2015, et interdits tout usage d’appareil d’écoute : « Le Règlement Sportif de la FFA n’autorise pas les aides apportées aux athlètes en compétition, que ce soit par utilisation de certains matériels (règle F144.2 (b), prohibant radio, lecteur de cassette ou cd, téléphone portable ou équipement similaire), ou en ayant recours à un ou des accompagnateurs. »

Devant le tollé général, le règlement avait été assoupli dès la saison suivante : « L’utilisation d’appareils permettant l’écoute de la musique durant la compétition est tolérée sous la responsabilité exclusive de son utilisateur (l’isolation par rapport au milieu ambiant procuré par ces dispositifs ne permet pas d’identifier certains dangers et est un facteur de risques pour son porteur et pour les tiers). »

Pas de reculade

Mais pour ce qui est de l’interdiction des bâtons en trail, il semble que les choses seront bien différentes cette fois-ci. En effet, la reculade n’est pas au programme. Une nouvelle réforme des règlements de la FFA est même actuellement à l’étude, avec en projet l’interdiction des bâtons lors de la pratique de la marche nordique en compétition, dès la fin de cette année. Mais le Président André Giraud tient à rassurer : « pour 2021, les bâtons resteraient autorisés pour les pratiquants de l’Athlé Santé ».

Affaire à suivre, donc.

Des bosses et des bulles

Recherches utilisées pour trouver cet articlebaton interdit trail interdiction des batons en trail interdiction baton trail https://courir-comme-un-pro fr/interdiction-des-batons-en-trail/ https://courir-comme-un-pro fr/interdiction-des-batons-en-trail/?fbclid=IwAR2SSl_bIaCroPoLlPg9g3YDPC1Qn69xRFbcyR9a3xzE8l9xsavaSE_jBKg cesbron sylvain courir comme un pro interdiction baton trail 1 novembre 2020 interdiction batons trailinterdiction baton interdiction des batons en yrail
Partagez ça !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

25 Replies to “Interdiction des bâtons en trail au 1er novembre 2020 🐠

    1. Je vous en prise ! J’ai pris beaucoup de plaisir à vous préparer ce poisson. Merci de votre participation et de votre bonne humeur.
      Et oui, je serai plutôt favorable à cette mesure, si un jour elle se généralise 😉

  1. Où veut-on en arriver en trail, des courses réservées aux élites ?
    Sans bâtons, plus d’un tiers ne prendra le départ et avec les bâtons, on a tendance à rester sur le sentier (donc l’impact sur la nature est restreint !)
    Et je l’aime dame nature.
    Il y a bien autres choses à régler en priorité, madame la Fédération !!!!!!!!!!

    1. Accessoirement il suffit de s’entraîner d’une certaine manière pour ne pas y avoir recours.
      On veut en arriver nulle part, il suffit de voir ce que cela provoque sur certains sentiers.
      En Auvergne certaines portions sont interdites à l’usage des bâtons, cela n’empêche pas certains de les utiliser, alors oui il s’agit d’une mesure juste pour différentes.
      Ça coûte quoi de s’entraîner pour parvenir à courir sans?
      De plus il y a pas mal de coureurs sur ultra qui ne les utilisent pas et qui ne sont pas élites

    2. J’ai pris beaucoup de plaisir à vous préparer ce poisson. Merci de votre participation et de votre bonne humeur 🙂

  2. Si toutefois il faut préserver la nature ,pourquoi pas on s entrainera en fonction en suisse cest interdit,alors pourquoi pas en France

    1. J’ai pris beaucoup de plaisir à vous préparer ce poisson. Merci de votre participation et de votre bonne humeur. Et oui, je serai plutôt favorable à cette mesure, si un jour elle se généralise 😉

  3. Si c’était un poisson d’avril merci de faire l’effort de démentir. Il était en tous cas très bien mené et il a au moins le mérite de créer du trafic sur votre blog.
    Si c’est réel aucune trace sur les sites officiels à ce jour…normal ou pas ?
    Dans tous les cas il a un impact sur les prestataires professionnels…ça c’est moins drôle…

    1. J’ai pris beaucoup de plaisir à vous préparer ce poisson. Merci de votre participation et de votre bonne humeur.
      Et oui, je serai plutôt favorable à cette mesure, si un jour elle se généralise

  4. Génial!
    je viens juste acheter une paire a 150 euros y a deux mois pour pouvoir attaquer des trails de 40-60 bornes !! je suis d accord que c est une aide mais au niveau amateur faut pas déconner . j ai investi pour justement pouvoir faire ses distances et prendre du plaisir au lieu de se crever a monter des grosses pentes pliés en deux mains sur les cuisses . ci les bâtons abîmes les sentiers alors les pas de nombreux concurrents aussi ?
    questions si en trail on a plus le droit car ca abime les chemins alors on interdit les randos avec batons et la marche nordique ? j adore la « pacha mama » plus que tout mais la je comprend pas tout !!!
    j ose esperer au poisson d avril ! helas s en trop y croire …

    1. J’ai pris beaucoup de plaisir à vous préparer ce poisson. Merci de votre participation et de votre bonne humeur 😉

  5. Mouahahaaaa! Nick Vujicic contre l’usage des bâtons en trail… Tu m’étonnes, Elton!
    Beau poisson, jusqu’au bout on y croit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.