Comment placer la dernière grosse séance [Vidéo]

miniature-2
Partagez ça !
  • 24
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment placer la dernière grosse séance [Vidéo]
4.5 (90%) 2 vote[s]

Vidéo #2 : La dernière grosse séance avant un objectif

Voici une nouvelle vidéo de ma série « 30 conseils running en 30 jours ».

TRANSCRIPTION VIDEO

Bonjour, c’est sylvain du blog courir comme un pro .fr

Bienvenue dans cette vidéo de mon défi 30 vidéos conseils en 30 jours ! Alors aujourd’hui, je vais partager avec vous un conseil de planification. C’est à dire : on va répondre à la question : «  à quel moment placer la dernière grosse séance d’entraînement avant un objectif.

En effet, les débutants pensent souvent qu’il faut s’entraîner jusqu’au dernier moment, qu’il faut voir mettre les bouchées doubles la dernière semaine parce que l’objectif approche. Et bien en fait, vous allez accumuler de la fatigue, et malgré tout l’entraînement et tout le potentiel que vous avez développé avec vos entraînements, vous allez être incapable de fournir une performance correcte puisqu’il y aura trop de fatigue. Et la capacité à produire une performance c’est en fait le différentiel entre le niveau vous avez acquis avec l’entraînement, et puis la fatigue générée. Donc la technique consiste à faire un affûtage (les anglais appellent ça le tapering) de façon à dissiper la fatigue tout en conservant les acquis de l’entraînement. Alors pour répondre à la question « à quel moment placer la dernière grosse séance ». On va donc la placer environ 10 jours avant l’objectif. Il y aura quelques variations, on en parlera à la fin, ça permettra après cette dernière grosse séance de pouvoir récupérer, de laisser l’organisme faire ses adaptations et pouvoir arriver le jour de l’événement avec le plus grand niveau possible.

Par exemple, pour un marathon. à dix jours de l’événement vous faites 3 fois ou 4 fois 3000 mètres à allure spécifique marathon. Dernière grosse séance et à partir de ce moment là vous ne fait absolument plus rien… Je veux dire par là qu’on va diviser le volume par deux, c’est à dire qu’il n’y a plus de sortie longue. On est sur des footings de 50 à 60 minutes maximum. On peut faire un petit rappel d’allure à 5-6 six jours du marathon mais le reste c’est du repos pour arriver le plus frais possible le jour du marathon. Bien sûr, il peut y avoir des petites variations, c’est à dire que si on prépare un 5000 m ou 10 km, on va pouvoir faire cette dernière séance éventuellement à 8-9 jours avant l’événement, et puis si on prépare un ultra-marathon (la diagonale des fous, le marathon des sables) évidemment vous mettrez la dernière grosse séance à 12 voire 15 jours avant pour avoir la certitude de dissiper la fatigue et d’arriver le plus frais possible !

Voilà j’espère que cette vidéo vous a aidé. N’hésitez pas à mettre un petit « pouce bleu » ! Surtout abonnez-vous pour ne pas louper les prochaines vidéos, et puis on se retrouve demain pour la prochaine vidéo de mon défi 30 conseils en 30 jours !

A très bientôt les coureurs, ciao !


Partagez ça !
  • 24
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 24
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.