Le marathon de Paris, c'est dans 2 semaines

Le marathon de Paris, c’est dans 2 semaines

Partagez ça !

Le marathon de Paris, c’est dans 2 semaines
5 (100%) 1 vote

Le marathon de Paris : encore 2 semaines à patienter.

Voici l’avant dernier podcast dédié à la préparation du marathon de Paris. Avant dernier, car il ne reste que 2 semaines dans votre préparation. vous êtes libre de l’écouter en live (bouton PLAY ▶️ en haut de la page) ou de le télécharger en cliquant sur ce lien >>>.

Comme annoncé la semaine dernière, le deuxième et dernier cycle « Spécifique marathon » est terminé. Vous entrez donc dans la dernière période du plan : le cycle de relâchement.

L’objectif est de « faire du jus », comme on dit dans le jargon. C’est à dire qu’il faut dissiper la fatigue afin de se mettre en situation de produire une performance la plus proche possible de ce que vous êtes capable de faire.

[…]

Les inquiétudes sont légitimes

« Si je m’entraîne moins, je ne serai pas en forme. »  > Et bien SI ! Car le niveau de forme dépend du travail effectué les semaines et les mois qui précèdent. On appelle ça les effets différés de l’entraînement.

Votre potentiel à produire une performance est l’écart entre le niveau théorique que vous avez atteint avec les séances, et votre niveau de fatigue. Autrement dit : quand je m’entraine 2 fois moins, je conserve mon potentiel pendant 2 semaines au moins, mais la fatigue va elle se dissiper plus rapidement.

[…]

Comment cela se traduit dans le plan ?

La première chose, c’est qu’il n’y a plus de VMA, On conserve les bénéfices du développement aérobie pendant 3 semaines. Donc, on supprime ce type de travail, qui peut en plus être traumatisant avec la fatigue accumulée.

On remplacera ça cette semaine pour un footing avec des fractions à l’allure semi, pour rompre la monotonie et continuer à stimuler en douceur les facultés d’adaptation de l’organisme.

On conserve encore une dernière séance « spé marathon ». Pour ceux qui sont sur le plan à 3 séances hebdomadaires, je propose de la placer mardi, pour l’éloigner un peu du jour J. Pour les deux autres plans, elle est placée jeudi, à J-10. Ce qui est le dernier délai pour la dernière grosse séance avant un objectif.

A noter que le but de cette séance est de mémoriser l’allure pour éviter les erreurs au départ, le jour du marathon. Le volume est donc réduit. On est entre 6 et 9 km, et il ne faut pas hésiter à réduire encore si nécessaire.

[…]

Et le bonus

En bonus cette semaine, je voudrais prévenir : vous allez traverser une période difficile !!!

>>> Ecoutez la suite dans le podcast en cliquant ici <<<

 


Partagez ça !